الجمعة 12 أغسطس 2022
غير مصنف

Le maroc ne renonce pas a la gratuité de lenseignement

El Khalfi

: Le Maroc ne renonce pas à la gratuité de l’enseignement
Il n’y a aucune renonciation à la gratuité de l’enseignement au Maroc, a assuré, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.
“Les propos du secrétaire d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique tenus dans un entretien récemment ont été clairs, surtout lorsqu’il a distingué entre les droits d’inscription et les droits de scolarité”, a précisé M. El Khalfi lors d’un point de presse tenu à l’issue du Conseil de gouvernement.

Ainsi, a-t-il insisté, “le Maroc n’a pas choisi ni opté pour les droits de scolarité et n’a
pas renoncé à la gratuité de l’enseignement”, rappelant que la Vision 2015-2030 de l’éducation, la formation et la recherche scientifique a mis en place des éléments stratégiques nationaux en la matière sans aucune renonciation à la gratuité de l’enseignement.

“Personne ne peut être privé de son droit à l’enseignement. Contrairement au passé, le projet de loi-cadre relatif à l’éducation et à l’enseignement a décidé l’obligation et la gratuité de l’enseignement préscolaire”, a enchaîné le ministre, faisant savoir que les enfants âgés entre 4 et 6 ans et ultérieurement ceux âgés entre 3 et 6 ans bénéficieront de l’obligation et de la gratuité de l’enseignement.

Dans ce sens, il a noté que le débat au parlement sur les dispositions de cette loi-cadre sera franc, faisant allusion aux droits d’inscription.

ذات صلة

المحجوبي أحرضان في ذمة الله

Said

مراقبة فاتح شعبان 1438 يوم الخميس 27 أبريل 2017

يوسف عبو

الكوميدي الواعد يوسف دليل يتوج بالجائزة الكبرى لمهرجان ليساسفة للضحك في نسخته الخامسة بالدارالبيضاء المنظم مابين 27 و 29 دجنبر 2019

Said
error: Content is protected !!